s'!dp=kjçè§ exes

29/08/2007

cypher

10 blabla






QQQQQQQ
QQXXX*QQQ QQQQ
QXXXXXX**QQQQXXX**Q QQQQQQQQ
X*$$$$$$*XXXXXXXXXXQQQQQ.­.QQQQQQQ
$$******$$****XXXXXXXXXXX­XXXX*QXXQ
$********X$X**XXXXXXXXXXX­XXXX**QXXQ
***$$$$$$$$$**XXXXXXXXXXX­XXXXX**QXXQ
**$**XQQXXXXXXXXXXXXXXXXX­XXXXXXX*QXXQ
*$XX*QMMMQQ$QXXXXQQQQ$$$Q­QQQ*XXXQXXQ
$XXXQ***/////***Q*XXXXXXX­XXX*QQ*XXXXQ
XXXXXXXXX$.$XXQ***///,,//­/***'QQ$$QQQ
$XXQ$***////,,,,,....**..­*QXXXXXXXXXXQ
$XXXQQ***//,,,,.*Q$*'''* //*QXXXXXXXQ
*XXXX$Q**//,,L ;$Q .../*QXXXXXX*XQ
XXXXXQ***/,... *$ .*QQQQ$ .*QXXXX$QXXQ
XXXXQ *. . .Q$Q $'' .*QQXXX$*XQQ
XXXX$Q$$$Q., ,Q $Q' ./**QQ$XX**XQQ
XXX$ .,.,.. 1 .. .,/**QXQX***X$
XXQ . *Q$''Q.. ,,... .,/QQX***XQ
X$ *'Q$$* ... .,Q, ../QXQ***XQ *
*Q*QQ' ,,. $Q 1. *XQ**XQ $Q
**//,,.. * Q$ *... *QXX*XX QXX
***//,. *,Q .. ..* *QXX*X *QX$
XQ**/, . .*Q$$*** .,$XXXX* QXX*'
XX'*&&&// . *Q$$Q*Q$$* .,*/QXXXXQ QXXXX*Q
XXXXQ&&&&/, ., Q$Q**Q$$Q*,.. &Q&&$XXXXXXXXXXQXQ
XXXXX$&&&&// ..Q*$$$Q*',. &Q&&&QXXXXXXXXXQXX$
XXXXXX'Q&&&&//,. .,. //*'&&/&$XXX*Q*XXXXQ
XXXXXXXXQ&&&//,,L .. ,//Q*&&//&QXMMM$$QQ*-
Q$*XXXXXX$&&///,,...... .//*$&&///&&$X///////M$$$­QQQQ***-.
QXXXWXXXXXX$&//,,..,,///Q­$'&&&//,//&QXM***&&&///,,­*1/,.../1$Q*
XXXXXXXQXXXXX$QQ*-**Q$/'&­&&&&//,,,/&QXQM**&&&,../D­P/,.. ,PQ*
XXXXXXXQXXXXXXX$&&/,,////­//&&//,,,/&&$XQM*&&&,.&PD­&/,. '$Q
XXXXXXQ$XXXXXXXXQ&///,..,­//&&&//,,,/&&Q**Q$MM//QD&­/,. '$Q
PQXQXXXXXXXXXXXXXX$&///,.­,/&Q..,,,///&&&M*&&//,DD&­/,.. ..$
$1QXXXXXXXXXXXXXXXX'Q&///­,.,/Q...,,,//&&&///Q',OO&­/,... .,,8
&&&&QXXXXXXXXXXXXXXXQ&///­',/&Q...,,,//&&Q$..//PO&/­,..... ..,///






cypher (il faut...)

23/08/2007

pola :: perle fan-art

10 blabla




Perle sous la neige de nuit a la queue bleue





Perle sous la pluie de jour a la queue blanche




31/07/2007

pola :: dream align

6 blabla









Il est des parcelles de lieux où l'âme rare subitement exulte.
Alentour ce n'est qu'espace indifférent. Du sol glacé elle s'élève,
déploie tel
un chant sa fourrure, pour protéger ce qui la boulverse,
l'ôter de la vue du froid.








Pourquoi le champ de la blessure est-il
de tous le plus prospère ?

Les hommes aux vieux regards, qui ont eu un ordre du
ciel transpercé, en reçoivent sans s'étonner
la nouvelle.





Textes de Rene Char

16/07/2007

pola :: red womb

10 blabla








Il faut que craque ce qui enserre cette ville
où tu te trouves retenue. Vent, vent, vent autour
des troncs et sur les chaumes.








Texte de Rene Char

11/07/2007

pola :: frm.e

13 blabla









Vieille ferme abandonnée




27/06/2007

/message de service

4 blabla




... c'est quand qu'yss rapplique l'été ? ho !...

priere pour que le soleil daigne briller demain :











Mathew Herbert -- m i spr int s





/EDIT/ :: Pour ceux qui sont à Berlin , ou qui veulent y aller .. --> fusion festival c'est ce week end ...


.















26/06/2007

pola :: insomnia

1 blabla







.





pola :: vie.là

0 blabla










Mon exil est enclos dans la grêle
Mon exil monte à sa tour de patience





Texte de Rene Char

22/06/2007

pola :: mess exchange

0 blabla







Par la prairie semée de touffes de bouleaux,
cendre sur vert, d'un vert de jeune graminée,
sur laquelle une ondée est tombé tout à l'heure...






Texte de Rene Char

17/06/2007

pola :: car in the night

0 blabla








Cet hivernage de la pensée occupée d'un seul
être que l'absence s'efforce de placer à mi-longueur
du factice et du surnaturel.




Ce n'est pas simple de rester hissé sur la vague
du courage quand on suis du regard quelque
oiseau volant au déclin du jour.








Texte de Rene Char

pola :: no.ailles

0 blabla




La Villa Noailles

Hyeres





03/06/2007

où est le passé

2 blabla


Si le passé m'apparait sous un jour different, c'est que
j'y vois plus clair, du fait du recul, et aussi du lent progrès
de la reflexion, qui ne s' empare jamais en un instant de
tout ce qui nous est échu mais le réduit peu à peu.
Pareil travail ne finira qu' avec nous puisque c'est la vie qu'il vise
à transférer dans l'ordre second, facultatif, précaire, miraculeux
de la conscience claire. Heureux si nous avons
expédié le gros de la besogne avant le terme. Une phrase
d' Héraclite m' accompagne depuis longtemps que je l' ai lue:
" Nul homme n'explorera jamais la totalité du pays de son âme. "



Pierre Bergounioux (entretien avec Michel Gribinski)





17/05/2007

retain

3 blabla


the cracks close
and regain
their original
form

13/04/2007

s8 :: death be not proud

2 blabla



DEATH be not proud, though some have called thee
Mighty and dreadfull, for, thou art not so,
For, those, whom thou think'st, thou dost overthrow,
Die not, poore death, nor yet canst thou kill me.
From rest and sleepe, which but thy pictures bee,
Much pleasure, then from thee, much more must flow,
And soonest our best men with thee doe goe,
Rest of their bones, and soules deliverie.
Thou art slave to Fate, Chance, kings, and desperate men,
And dost with poyson, warre, and sicknesse dwell,
And poppie, or charmes can make us sleepe as well,
And better then thy stroake; why swell'st thou then;
One short sleepe past, wee wake eternally,
And death shall be no more; death, thou shalt die.

John Donne
(vers 1630)

02/04/2007

s8 :: bali8

2 blabla



even bali flickers
residual memory
a video still in the making...

27/03/2007

verdict

2 blabla

attention
tu mets du bleu
dans mon orange

25/03/2007

free faces

0 blabla





je me sens ressortir
du creux de la derniere vague
(le trait se tirre)

le temps se décompose maintenant
les souvenirs éclatent
en facettes et en teintes
signifiantes

23/03/2007

page à tourner...

0 blabla



oui oui, c'est tout moi
oui oui, je sais
je sais, je fais chier.

10/03/2007

echo glaciaire

2 blabla





-












.

note

0 blabla

Réflexions de Viatcheslav Ivanov sur le symbole
– cité par Andrei Tarkovski dans le temps scellé –

Le Symbole n’est véritable que lorsque son sens est inépuisable et illimité, lorsque, par son langage secret (hiératique et magique), allusif et suggestif, il exprime l’inexprimable.
Ce que les mots et leur sens courant ne rendent que de façon impropre. Il a maintes facettes, une multitude de sens, et il est toujours obscur dans son essence…
Il est d’une formation organique, comme le cristal… Il est même, en quelque sorte, une monade, et en cela se distingue de l’allégorie, de la parabole, de la comparaison, qui sont complexes et divisibles…
Les symboles sont ineffaçables, inexplicables, et nous sommes comme impuissants devant la plénitude de leur sens.

09/03/2007

Noize

0 blabla








my mind is noisy too






.

03/03/2007

02/03/2007

errances

2 blabla








relative position of track

ne pas reconstituer le mouvement avec l'espace parcouru






















.

pola :: face of the dancer

0 blabla










.

pola :: word

0 blabla









.

pola 11

0 blabla





vague memory of lost home





.

pola :: sanctuary

0 blabla








.

pola :: initial proposition

3 blabla



un résidu de Sonblog

lost its colors with time

hommage à ph& avant l'hiver

Qui ? Quoi ??

Ma photo
Paris, France
a reactive sign of relative life